• De l'utilité des sondages...

     

    De l'utilité des sondages...

     

    Les sondages c'est très amusant. Amusant à créer, à suivre et à cliquer. Mais c'est souvent aussi très utile pour savoir comment son roman a été accueilli par les lecteurs - ces mystérieuses créatures, quasiment mythiques même...

    Bon, certains sont un peu biaisés, comme ceux qui vous demandent si vous avez apprécié la lecture du mes romans. A priori, à moins d'avoir un esprit particulièrement retors et vicieux, il y a peu de chances que vous soyez venus baguenauder par ici si votre lecture vous avait complètement dégoûté ! 

    Mais d'autres, en particulier ceux concernant vos personnages préférés me sont très utiles et sont sources de surprises renouvelées.

    Par exemple, bien que consciente du charisme ineffable de Pouna, je n'aurais jamais imaginé qu'il soulèverait une telle vague de popularité !

    Ensuite, et même si cela ne m'a pas vraiment étonnée, forte de mes propres impressions de lectrice, les personnages principaux ne sont pas forcément les préférés. De fait ceux-ci sont parfois assez neutres, cantonnés dans leur rôle de loupiote par laquelle le lecteur appréhende l'histoire. De plus leur exposition est souvent plus discrète quand la première personne est utilisée pour la narration (emploi du "je") ou, comme dans mes romans, quand la narration, bien qu'à la troisième personne du singulier, reste centrée sur le personnage. Il me semble en effet indispensable, pour que le roman soit réussi du moins, que l'éclairage du personnage, pour ces deux types de narration, reste sobre, humble, indirecte : ce sont alors les personnages secondaires, ainsi que les événements de l'histoire, qui amèneront peu à peu le lecteur à se forger son opinion à propos du personnage central.

    Pour en revenir à mes romans, en commençant par Vauvert, j'ai également été assez surprise de la popularité de Marion. Non que je ne trouve pas ce personnage sympathique, bien au contraire. Mais j'aurais pensé qu'à cette époque où les personnages féminins en vogue sont souvent masculines, agressives, fortes en gueule - bref peu féminines au sens fifties du terme, Marion aurait été perçue comme "nunuche". Je suis bien aise que tant de lecteurs l'aient appréciée à sa juste valeur !

    Dans Vauvert j'ai également été agréablement surprise du discernement de la lectrice (oui, je sais qui c'est !) qui a choisi Emma, la mal-aimée... Et assez soulagée que personne n'ait encore choisi Léonardo, quoique son caractère sans complexe soit assez rafraîchissant.

    Pour la série des Enfants de l'Hyphale d'or, il m'avait été assez énergiquement souligné par deux lecteurs mâles de ma connaissance que la place accordée à Maloun était à la limite du scandale ! J'en ai tenu compte, réfrénant mes pulsions sadiques et je suis bien contente de voir que son blason a été accordement redoré... ^_^

    En revanche je n'ai pas été étonnée de la chute de Noulliyah dans les sondages. Son rôle dans les EHO3 est naturellement "éteint", puisque son caractère subi les affres de l'angoisse pendant la presque totalité du roman et ne lui donne pas l'occasion d'exprimer sa flamboyante personnalité habituelle.

    Il est également intéressant de constater l'étalement des votes pour le tome 2 : Pouna, condamné à jouer le mignon petit animal de compagnie pendant quelques temps, laisse ainsi un peu de place aux autres personnages !

    De l'utilité des sondages...

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    LB
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 18:19

    Pauvre Pouna quand même XD

    2
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 20:19

    Avoir pitié de Pouna il faut être motivée quand même ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :