• Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

    Je remercie du fond du coeur Anaïs, Roxane, Alexandra, Andréa, Mallaury, Amandine, Christiane et Hugo d'avoir le temps de lire puis de chroniquer Les Silences de Thalès ! ♥ ♥ ♥ 

    Vous trouverez leur avis ci-dessous et les liens vers leurs blogs ci-contre à droite, dans la rubrique "Partenaires"

     

    Anaïs du blog "Still over books"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

     

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteur, Hélène Louise, pour l'envoi de son roman qui a été une très jolie découverte!
    J'étais très intriguée par ce magnifique objet livre que je pouvais voir un peu partout sur bookstagram, alors quand j'ai eu l'occasion de le lire j'ai été plus que ravie surtout que je m'étais renseignée au préalable auprès de l'auteur sur ces écrits et elle m'avait donnée encore plus envie de le lire!!

    Dans ce roman, on retrouve Thalès, une adolescente endeuillée et sa famille suite à deux événements tragiques ayant eu lieu à a peine une année d'intervalle.

    J'ai tout simplement adoré chacun des personnages de ce roman, notamment les membres de la famille de Thalès qui sont tous géniaux entre un père qui fait du crochet (ça c'est trop la classe! Si seulement le mien pouvait en faire aha) et une petite sœur surdouée, gothique mais tellement adorable et Isolde qui  m'a fait énormément sourire lors de ma lecture grâce à son tempérament ! Et ne parlons même pas de Clément, que j'ai adoré du début à la fin, il est si gentil, avenant... Chaque personnage est indispensable à mon sens pour créer une si jolie histoire.

    Cette comédie romantique est un hymne à l'amour qui donne du baume au cœur et remonte le moral d'un coup, je peux vous l'assurer! L'amour naissant entre plusieurs personnages m'a ravie, notamment la relation qu'entretiennent Clément et Thalès qui est un des plus beaux couples de romans à mes yeux.
    C'est une histoire qui sort de ce qu'on a l'habitude de lire et franchement ça fait du bien, d'aborder la mort, le deuil avec humour. En effet, l'auteur a décidé d'aborder un thème qui fait souvent peur quand on l'évoque puisqu'il s'agit de la mort, il n'y a pas de tabou sur ce sujet dans ce roman. Ce thème est évoqué avec légèreté, et humour.

    Dans ce roman, on retrouve de nombreuses références actuelles auxquelles j'ai facilement pu m'identifier et ça c'est un gros point positif. Je me suis vraiment sentie concernée par l'histoire, je me disait 'tiens ça je connais', 'oh c'est sympa' etc. J'avais l'impression d'appartenir à ce roman aha. On retrouve aussi des références à la culture 'geek' des références à la littérature classiques, et ça c'est le top surtout quand Jane Austen est évoquée j'ai envie de vous dire!

    J'ai adoré ce roman du début à la fin, je me suis retrouvée plongée dans l'histoire en un rien de temps. et j'ai lu ce roman à une vitesse folle. C'est un gros pincement au coeur que j'ai refermé ce roman, que je conseillerai à tout le monde, dans les jours, les semaines, les mois à venir.

    En bref : 

    Je vous conseille mille fois ce roman, en plus il est petit et ne coûte pas cher, donc j'ai envie de dire, n'hésitez pas et courrez l'acheter sur Amazon! En plus d'être super bien écrit, l'auteur a fait un effort de mise en page remarquable, avec des citations et des poèmes de personnes célèbres à chaque début de chapitre! Ce roman doit être lu, par tous, petits et grands aha! Il saura convenir à tous le monde.

     

    Roxanne, du blog "Roxanne love books"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

      

    J’ai reçue Les Silences de Thalès par l’auteure elle-même, Hélène Louise. C’est un livre dont j’ai beaucoup entendue parler sur Instagram, notamment par @IlétaitunefoisPauline.

    Mais je n’avais aucune idée de l’histoire avant de me plonger dedans.
    J’ai alors découvert l’histoire de Thalès, une jeune lycéenne de 16 ans, vit avec son père et sa sœur Sidonie, leur mère étant décédée quelques mois plus tôt. Sidonie est une enfant très intelligente, qui comprends beaucoup de choses et à un certain franc parler, elle m'a fait rire à plusieurs reprises mais m'a aussi émue.
    Suite au décès de la Tante Lise, ces trois derniers ont hérités de sa maison où ils vont vivre, accompagnés d’Isolde qui était une amie de leur tante. On suit cette famille « recomposée » dans leur reconstruction, en plein été avant la rentrée.

    Autour de la décision concernant l'enterrement de Tante Lise, ils vont rencontrer Marc, le directeur des pompes funèbres. Qui va amener avec lui son lot de péripéties.
    Chaque personnage est développé d’une telle manière qui m’a permis de rapidement s’attacher à eux.

    J’ai adoré les différentes citations à chaque début de chapitre, j’ai d’ailleurs mit une dizaine de post-it (ce qui est rare), que ce soit au début des chapitres mais aussi dans le récit. Il y a notamment beaucoup de références à des livres (Jane Austen, Harry Potter) mais aussi à de la musique et des séries (Game of Thrones). Tout ce que j’adore, en fait…

    C'est une jolie histoire que je vous conseille de lire.

     

    Alexandra du blog "The magic of books"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

     

    Les Silences de Thalès c'est avant tout une histoire de deuil, je ne vous spoile rien, c'est inscrit sur la quatrième de couverture. Comment l'affronte-t-on ? Comment le gérer ? Comment vivre avec ? Des questions auxquelles l'auteur a parfaitement répondu à travers le personnage de Thalès. Thalès qui vient de perdre sa mère, il y a à peine un an de cela. Honnêtement, je ne pourrai même pas imaginer ma vie sans ma mère ! Après tout, c'est la personne qui nous as donné la vie, qui nous as porté pendant 9 mois, qui a changé nos couches quand on était enfant, nous as éduqué, etc.… Je peux également précisé qu'il y a des personnes pas proches de leurs mères ou qui ont une situation plus…. Compliquée on va dire…

    On pourrait imaginer que ce roman est uniquement tourné vers le drame… Sauf que ce n'est pas du tout le cas ! J'ai beaucoup rigolé durant ma lecture parce que le livre est humoristique et comique la plupart du temps. Alors bien évidemment, il y a des réflexions sur la mort et comment y faire face, je l'ai déjà précisé un peu plus haut. Mais dans les trois quarts du roman, l'auteur a su nous faire rire grâce à son talent et à ses personnages. Je la félicite pour cela d'ailleurs !

    En parlant de son style, je l'ai trouvé excellent, et puis il est vraiment inédit en fait ! Personnellement, je n'ai jamais vu ce style d'écriture : à la fois addictif, assez jeunesse mais également avec beaucoup plus de vocabulaire que n'importe quel autre auteur de littérature jeunesse. C'est vraiment ce que j'ai apprécié ! J'ai également découvert plein de mots en anglais car Thalès est quasiment bilingue, il ne lui reste pas grand-chose pour l'être.

    Je ne vous parle pas énormément de ce qui va se passer dans le roman parce que moins vous en saurez, mieux ce sera pour vous.

    Je dirai donc que Les Silences de Thalès est pour moi un coup de cœur car j'ai été envoûtée dans l'histoire de l'auteur du début à la dernière page, j'avais vraiment hâte de finir ce bouquin pour enfin connaître le fin mot de cette merveilleuse histoire que je vous conseille fortement !

     

    Andréa du blog "Andréa lit des livres"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

     

     Premièrement, j’ai vraiment beaucoup aimé ce bouquin !

    On retrouve donc Thalès, prénommée ainsi car son père adore les mathématiques, qui emménage, avec sa soeur, Sidonie, et son père dans la maison de sa tante Louise, défunte. Cependant, ils ne sont pas que tous les trois, puis la protégé de sa tante, Isolde, est de la partie elle aussi.

    Thalès et Sidonie ont perdu leur Maman il y a un an déjà, et c’est leur reconstruction que nous allons suivre.

    Dans ce roman, l’humour est très présent. J’ai souvent souris, et même rigoler en lisant ce que disaient les personnages. Cet humour fait que l’on s’attache aux nombreux personnages.

    La mort est très présente dans ce roman, mais elle n’est pas pesante. Elle est étudiée de façon différente. En effet, elle permet, en un sens, de renaître. Les personnages évoluent, de façon permanente, vers le positif.
    Je prend l’exemple de Thalès, qui elle change grâce à Clément qui lui apprend à avoir confiance en elle.

    Le personnage de Sidonie m’a particulièrement touchée. Enfant intelligente, elle s’habille toujours en noir afin de porter le deuil pour sa Maman. Elle est tellement originale et est différente de toutes les autres petites filles.
    Quand au père des filles, il est très courageux et arrive à élever ses enfants parfaitement.

    Il y a également des leçons à retirer de ce livre, notamment sur le fait de ne pas juger les gens sans connaître et de ne pas se fier aux apparences.

    Ce livre a une particularité : à chaque début de chapitre, nous avons une citation (en anglais, puis traduite, ou en français), des paroles de chansons, un poème. Ce concept est fabuleux et nous permet d’élargir notre culture générale. J’en ai noté plusieurs ahah !

    Le vocabulaire qu’utilise l’auteur est recherché, sans pour autant être lourd. En effet, sa plume est très fluide. On peut être absorbé par l’histoire dès les premières lignes.

    Je voulais encore remercier l’auteur pour l’envoi de son roman que je vous recommande vraiment.

     

    Mallaury du blog "Avis lectures"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès !

     

    Hello tout le monde, aujourd'hui je vous retrouve pour parler des Silences de Thalès d'Hélène Louise que l'auteure m'a très gentiment envoyé. Les Silences de Thalès sont précédés d'une courte nouvelle "Un piano en hiver", que vous retrouverez sur son blog dont je vous met le lien juste ICI. Il y a également d'autres nouvelles ainsi qu'un sondage après avoir lu ses romans sur ce blog. Concernant ses romans, elle a également écrit du fantastique que je pense découvrir très bientôt car j'ai adoré la plume de l'auteure.

    Résumé :
    Thalès, ainsi que son père (professeur de mathématique, d'où le prénom de Thalès) et sa sœur Sidonie, déménage dans la maison de leur tante récemment décédée à Bayères-sur-Loire, où va également vivre Isolde, une connaissance de leur tante. Après le décès de leur mère, les deux sœurs ont du mal a s'en remettre et chacune à leur façon font face à la situation. Thalès va faire la rencontre de Clément ainsi que d'autres personnes qui vont nous faire voir la vie d'une autre façon après avoir refermer le livre.

    Mon avis :
    Ce livre est génial ! Malgré le manque d'action dont je n'ai pas trop l'habitude avec mes lectures fantastiques, j'ai adoré. J'ai adoré l'univers mais principalement toutes ces petites références un peu "geek" : Harry Potter, Doctor Who,... (le fantastique est quand même présent!) mais aussi toutes ces petites citations à chaque début de chapitres ou même dans les chapitres (souvent en anglais). Je sais que pour certains toutes ces références serait un peu barbantes mais moi j'ai adoré. Ce que j'ai aimé, c'est que l'auteure a les mêmes goûts que moi en matière de séries !

    Ensuite, c'est un livre qui fait réfléchir et qui aborde des sujets que l'on aborde pas avec tout le monde dans la vie de tous le jours. Que ce soit la mort, le sexe, le handicap, l'homosexualité... Tout y passe à petite dose. Les personnages m'ont beaucoup touchés que ce soit par leur histoire personnelle ou leur réaction par rapport à tous ces sujets. Encore une fois, l'auteure a une réflexion sur certaines qui est entièrement en accord avec la mienne.

    [SPOIL] Ce que j'ai également aimé dans ce livre c'est la relation amoureuse très discrète entre Thalès et Clément. On sent que c'est deux là s'aiment mais à aucun moment ils ne se le montrent franchement. Cette relation est d'une douceur et d'une simplicité autour de tous ces personnages tellement différentes les uns des autres...

    Enfin, je ne pouvais pas ne pas vous parler de la petite Sidonie qui est pour moi le personnage qui donne tout son charme au roman. La sœur de Thalès, depuis la mort de sa mère, s'habille toujours en noir et ne veux avoir que des peluches noirs (que son père fabrique pour elle). C'est le personnage qui donne de la gaieté et qui nous apprend beaucoup de choses, malgré son jeune âge (et oui, il faut se l'avouer). Elle est surdouée et hyperactive et c'est cette hyperactivité qui donne ce dynamisme au récit. Elle est très intelligente mais garde son innocence d'enfant et c'est ce qui fait que l'on s'y attache.

    Pour conclure, ce livre fait vraiment réfléchir et j'espère qu'il pourra faire changer quelques mentalités concernant les sujets abordés. C'est une lecture sans prise de tête et très agréable, je recommande beaucoup ce livre même pour les plus jeunes.

    Bref, vous l'aurez compris avec mon avis et surtout la note, j'ai beaucoup aimé ce roman et je n'ai qu'une envie lire la trilogie des Enfants de l'Hypale d'Or, pour retrouver le style de l'auteure dans un genre que je maîtrise un peu mieux.

    Pour finir, j'aimerai vous mettre quelques citations que j'ai relevé au cours de ma lecture. Ces citations sont celles de l'auteure et non celles que celle-ci a ajouter à son livre :
    p.20 : "Il existe cette répugnance naturelle de l'humain pour la maladie et la mort, qui fait reculer les plus courageux".
    p.101 : " Nul besoin d'être rappelé à l'ordre : malédiction ou bénédiction, le souvenir d'une personne disparue vous accompagne à tout jamais...".

     

    Amandine du blog "Smoochybooks"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès ! 

     

    Encore un très grand merci à l’auteure pour l’envoi de ce roman qui me faisait vraiment envie, d’une part pour sa couverture (oui je sais, c’est superficiel), d’autre part grâce à Pauline (http://iletaitunefoislalecture.blogspot.fr/) qui a eu un gros coup de cœur pour lui. Alors, si j’ai aimé cette jolie histoire, j’ai trouvé plusieurs défauts qui m’ont freinée durant ma lecture.

    Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant ce roman. Je savais que c’était une histoire de deuil et de reconstruction, avec une héroïne qui déménageait et se construisait une nouvelle vie. Et c’est exactement ça. Ce n’est pas une histoire riche en action, mais un joli récit tout en simplicité. J’ai vraiment beaucoup aimé l’univers et l’histoire dans laquelle j’avais envie de me replonger dès que je n’avais pas ouvert le livre depuis plusieurs heures. C’est une histoire toute douce, qui fait du bien. Après, j’aime les romans qui bougent, les romans avec de l’action, donc c’est vrai que j’aurais aimé un peu plus de rebondissements, même si ce n’est clairement pas le genre de ce livre, ce qui n’est pas un reproche.
    Pour parler des personnages, j’ai beaucoup aimé Sidonie, la sœur de Thalès. Elle a 11 ans (il me semble) et même si elle est assez mature, elle garde un côté enfantin et vulnérable. Elle ne se remet pas vraiment de la mort de sa mère mais tout au long du livre on la voit grandir et l’accepter. Quant à Thalès, je l’ai plutôt bien aimé, même si je l’ai trouvée effacée par rapport à sa sœur qui est un personnage assez exubérant et auquel on s’attache plus, notamment grâce à sa jeunesse. Chaque personnage a son propre caractère et chacun d’eux est attachant.

    J’ai trouvé l’écriture très jolie, l’auteure écrit vraiment bien, le style est fluide et ça je ne peux pas le lui reprocher. Mais j’ai eu un gros problème avec les fautes d’orthographe mais aussi celles d’inattention présentes tout au long du livre. J’en ai relevé 9 ce qui est assez conséquent étant donné le nombre de pages. Après, c’est un livre autoédité, donc je peux comprendre ces erreurs.

    Mais j’ai également trouvé qu’il y avait beaucoup, voire beaucoup trop de références et de phrases en anglais. Comme elles sont traduites en bas de page, même si je comprenais ce qu’elles signifiaient, mes yeux ne pouvaient s’empêcher d’aller regarder et cela me coupait durant ma lecture. Quant aux nombreuses références, je trouvais qu’elles apportaient de la fraîcheur et du dynamisme et que l’auteure avait de la culture. Mais au bout d’un certain nombre de pages, j’ai presque fait une overdose, j’aurais donc préféré et plus apprécié ces références s’il y en avait moins.

    UN PIANO EN HIVER

    Dans cette petite nouvelle de 20 pages, nous suivons Thalès, Sidonie et leur père, Pierre avant qu’ils ne déménagent dans leur nouvelle maison. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui est très courte et qui se lit facilement. On suit surtout Thalès et sa sœur qui vont sortir de chez elles pendant quelques heures. L’écriture est encore une fois très jolie, l’univers tout doux et l’histoire très agréable.

     

    Christiane du blog Bim Bam Boum

     

    Pour commencer une petite présentation du roman (à 3 mn 40) sur sa chaîne YouTube, Bim Bam Books ! :)

     

      

    Merci à l'auteure pour l'envoi de son roman. J'en entendais énormément parler (positivement) sur Bookstagram, donc je suis contente d'avoir pu me faire mon propre avis sur ce livre ! Dans ce roman, on va suivre Thalès qui commence une nouvelle vie avec son père et sa soeur, en déménageant à Bayères-sur-Loire, nouvelle maison, nouveaux animaux etc. Mais, elle a perdue sa mère il y a un an. On va donc suivre sa nouvelle routine, qui est un mélange entre le deuil, et la romance.
    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Thalès, à qui on peut facilement s'identifier. C'est une adolescente qui aime les séries, les livres etc (comme nous tous non?). La romance qui s'installe est également très douce, très bien amenée et pas du tout "trop présente". Les personnages ont tous un caractère plutôt simple, et ils ne sont pas du tout "surfait". 
    Ce livre est très sympa à l'air quand vous avez juste envie d'une bonne lecture et de vous détendre! Il m'a amené pas mal d'émotions, j'ai pu rire comme avoir eu envie de pleurer. Par exemple quand Thalès parlait du fait qu'elle ait perdue sa mère, je m'imaginais à sa place, et j'avais envie de pleurer à l'idée de devoir perdre ma mère un jour!
    Le seul petit bémol qui m'a dérangé, c'est le nombre infini de notes qu'il y avait en bas de chaque pages, et donc tous les mots anglais qu'il y avait dans le roman. J'adore la langue anglaise, mais voir deux/trois mots anglais partout ça m'énervait (limite j'avais envie de dire "mais écrit le livre en anglais sinon!!!") mais ce n'est que mon avis personnel, et ce ne m'a pas du tout empêchée d'apprécier ma lecture!
    En résumé, très bon roman pour pouvoir se relaxer et passer un bon moment au fond de notre couette, avec un bon thé (je n'aime pas le thé, mais c'est toujours classe de dire ça!), devant une bonne lecture! Je recommande ;)

     

    Hugo du blog "World of Hugo"

     

    Une nouvelle fournée de chroniques Thalès ! 

     

    J’avais énormément vu ce livre passer sur bookstagram et c’est vrai qu’il m’intriguait pas mal. De base ce n’est pas le genre de roman vers lequel je me tournerais mais je me suis dis pourquoi pas et j’ai bien fais ! Au début j’ai eu du mal, surtout les quarante premières pages, les personnages me semblaient irréels, stéréotypés, je trouvais leurs réactions un peu surfaite puis surtout je ne trouvais pas encore le but de ce livre.

    Une fois un peu avancé dans le livre, j’ai compris le message clair que l’auteur essayait de nous transmettre et il m’a profondément touché mais surtout fait réfléchir. En effet, dans ce roman, l’auteur nous parle du deuil, de la perte de quelqu’un et il y a une question qu’elle nous a posée indirectement au travers des pensées de Thalès et qui était un peu : « Vaut-il mieux n’avoir jamais connu sa mère et que le manque ne soit pas présent ou bien avoir connu sa mère, l’avoir aimé et subir la douleur de la perte ? » Autant vous dire que ça m’a fait vraiment bien réfléchir ! Et pour le coup c’est surtout ce qui m’a énormément fait apprécié le roman !

    Néanmoins, j’ai aussi beaucoup apprécié les petites références que l’auteur a pu apporter tout au long du roman, je trouvais ça amusant ! Les personnages qui m’embêtaient pas mal au début ont tournés autrement durant le roman, j’ai compris certaines de leurs réactions que je trouvais « surfaite » au départ et franchement j’y ai même eu un certain attachement, après le livre est assez court et je l’ai lu rapidement donc pas non plus un assez grand contenu pour pouvoir beaucoup s’attacher mais ce n’est pas un mauvais choix et puis peut être que l’auteur à travers le court récit qu’elle nous propose nous montre que la vie elle-même est courte et éphémère, qu’il faut en profiter haha ! Et puis attention, petit côté lover haha, je ne sais pas ce que vous pensez de la petite relation Clément/Thalès mais je l’ai trouvé toute mignonne !

    Concernant la fin de ce roman, je suis un peu déçu, je ne m’attendais pas à ce que tous les problèmes soient réglés d’un coup, tout s’enchaîne en quelques pages et j’ai trouvé ça un peu dommage, j’aurais préféré que tout cela se fasse progressivement le long du roman mais c’est le choix de cette adorable auteur et je le respecte !

    Que peut-on donc en conclure de ce roman ? Et bien j’ai trouvé que ça a été une agréable lecture et une sacrée surprise, comme je l’ai dis plutôt ce n’est pas le genre de roman que je lis d’habitude mais j’ai vraiment adoré et de ce fait ça m’a permis de m’ouvrir à un autre genre ! Une histoire qui m’a touché, un roman qui fait réfléchir et une auteur absolument adorable! Je vous le recommande vraiment !

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :